5

Trois jours après l’opération, j’arrivais à monter et descendre les escaliers de l’hôpital, sans assistance. Je me suis levé et j’ai marché le long de la pièce. Je n’y croyais pas moi-même, j’avais bel et bien retrouvé ma mobilité. La douleur avait disparu.

Trouver un médecin

Trouver un médecin afin de discuter des options de traitement. Plus »

Foire Aux Questions sur les douleurs au dos et aux jambes et sur la solution offerte par le système TOPS™

Q: Quelle région de la colonne vertébrale est affectée par la sténose du canal rachidien?

R: La sténose du canal rachidien est une décompensation progressive de la partie postérieure de la colonne vertébrale. Elle a généralement un impact sur le bas du dos, également appelé la colonne lombaire, en provocant des douleurs se propageant jusque dans les jambes et les fesses.

retour en haut de page

Q: Comment traiter la sténose lombaire?

R: Le traitement de la sténose lombaire varie selon la gravité de la maladie. En général, un médecin prescrira un « traitement conservateur » sur une période de six mois. Ce traitement peut consister en la combinaison de repos, de prise de médicaments en vente libre ou sur ordonnance, de séances d’acupuncture et d’exercices d’étirements. Si la douleur du patient ne parvient pas à s’estomper, le médecin peut recourir à diverses interventions chirurgicales allant de la décompression neuro-vertébrale à une décompression combinée à l'implantation d'une structure mécanique visant à rééquilibrer la colonne vertébrale après la chirurgie de décompression neuro-vertébrale.

retour en haut de page

Q: WEn quoi consiste la décompression standard?

R: Il n’existe pas de chirurgie de décompression neuro-vertébrale standard. Mais l’objectif est le même pour toutes les chirurgies de décompression : faire disparaître la douleur sans compromette la stabilité du patient. La douleur au dos et aux jambes peut être provoquée par des parties du disque vertébral, par des éléments osseux postérieurs comme le lamina et les facettes articulaires, ou par les tissus mous, qui exercent une pression sur les nerfs. La décompression est une procédure chirurgicale qui consiste à retirer des éléments de la colonne vertébrale qui appuient sur les nerfs. La décompression soulage la douleur en libérant les racines nerveuses.

retour en haut de page

Q: Quels sont les types de décompression réalisés?

R: La chirurgie de décompression neuro-vertébrale dépend de la localisation et de la sévérité du pincement nerveux. Le pincement isolé provoqué par des tissus mous ou des fragments discaux peut facilement être atteint suivant une approche endoscopique avec l’utilisation d’outils similaires à ceux utilisés pour l’ablation de la vésicule biliaire. Les autres formes de pincement, surtout celles liées aux facettes articulaires ou au lamina qui exercent une pression sur les nerfs, sont généralement traités par une petite incision sous visualisation directe du chirurgien. Plusieurs chirurgiens qualifieraient cette approche comme une procédure peu invasive. Si la sévérité du pincement est notable, et que ce dernier nécessite une importante résection du disque et/ou osseuse, le chirurgien pourrait en conclure que l’implant d’un dispositif mécanique dans le dos du patient pour stabiliser sa colonne vertébrale serait la meilleure solution à envisager. Il existe une variété d’implants disponibles. En général, le chirurgien doit au préalable prendre la décision d’éliminer le mouvement dans le but de stabiliser la colonne vertébrale ou de préserver le mouvement, probablement au détriment de la stabilité. Cette décision est motivées par (a) la philosophie du chirurgien en ce qui concerne les avantages que présentent le mouvement contre le souci des effets néfastes de la fusion, (b) l’âge et le niveau d’activité du patient, (c) la maladie propre au patient, et (d) sa compatibilité avec une solution de fusion ou de mouvement satisfaisante.

retour en haut de page

Q: En quoi la décompression lombaire pratiquée en vue du traitement de la sténose du canal rachidien affecte le complexe postérieur?

R: Le but de la décompression lombaire est de veiller à ce qu'aucun ostéophyte, resténose, ou impact de la racine nerveuse ne se reproduise au niveau opérationnel. La décompression libère les racines nerveuses et élimine la douleur, mais elle peut toutefois déstabiliser le complexe postérieur. Finalement, la décompression permet de retirer les fragments de la colonne vertébrale qui, lorsqu’on est en bonne santé, jouent un rôle important dans le complexe du canal lombaire.

retour en haut de page

Q: Est-ce que je peux m’assurer de ne plus avoir de douleurs au dos à l’avenir si j’ai recours à la décompression lombaire?

R: Non. En fait, plusieurs études indiquent qu’une intervention sur un ou plusieurs éléments postérieurs affecte l’intégrité de la colonne postérieure et peut entrainer une certaine instabilité et des douleurs. Afin de rétablir la stabilité après une chirurgie de décompression, des mécanismes sont implantés dans la colonne vertébrale pour stabiliser la zone. L’implant le plus courant est la fusion : une combinaison de vis, de tiges et de cages qui suppriment le mouvement et stabilisent la colonne vertébrale.

retour en haut de page

Q: Yat-il des inconvénients à la fusion spinale?

R: La fusion spinale peut s’avérer être une procédure très efficace. Cependant, les patients devraient savoir que selon Medicare, le taux de patients réopérés parmi ceux âgés de 65 ans et plus est de 28 % dans les deux ans suivant l’opération. Ce taux s’expliquer par un manque d’efficacité de la fusion, par la propagation de la maladie vers un segment voisin dû au transfert de charges nécessitant une fusion supplémentaire, ou par l’inefficacité des implants.

retour en haut de page

Q: Qu’est-ce le système TOPS a de plus que la décompression lombaire et la fusion?

R: Le système TOPS stabilise la colonne vertébrale tout en maintenant le segment mobile plutôt que le fusionner ou ne pas le protéger. Cette opération est complétée par une procédure connue sous le nom d’arthroplastie par voie postérieure. L’arthroplastie par voie postérieure se définit par la complète reconstruction de tous les éléments postérieurs retirés pendant la décompression en utilisant un implant remplaçant le segment mobile. Elle représente une approche révolutionnaire pour la stabilisation au niveau de la colonne vertébrale décompressée en recréant le complexe postérieure plutôt que de l'éliminer par la fusion.

retour en haut de page

Q: En quoi l’arthroplastie par voie postérieure diffère de l’entretoise vertébrale et des autres dispositifs non-envahissants?

R: L’arthroplastie est le remplacement total et complet du complexe postérieur par une structure biomécanique. Elle est similaire à la procédure de remplacement du genou ou de la hanche. Les implants moins solides ne peuvent pas fournir la pleine fonctionnalité du complexe postérieur ni permettre aux chirurgiens de réaliser une décompression efficace de la colonne vertébrale affectée.

retour en haut de page

Q: Quelle est la conception et la fonction du système TOPS?

R: Le système TOPS™ est un dispositif constitué de vis pédiculaires implantées a postériori pour reconstruire le segment mobile. C’est un dispositif unitaire composé de deux plaques d’extrémité en titane avec un noyau de verrouillage articulé en polycarbonate uréthane. Le dispositif reproduit la cinématique naturelle de la colonne vertébrale pour le mouvement contrôlé et stabilisation sagittale. Le système TOPS est conçu pour résister aux mouvements excessifs en flexion, extension, pliage latérale, rotation axiale et traduction sagittale. Aucun autre dispositif ne reproduit les directions et les gammes de mouvements dans leur ensemble.

retour en haut de pagep

Vous méritez mieux que la fusion

Demande d’informations supplémentaires